Hépatome I Stéatose 1

Publié: juillet 28, 2011 par lakontess dans saison 1

Revenez, mon cher Jean Raoul, revenez : que faites-vous, que pouvez-vous faire en Gironde quand je m’assoiffe en Haute Garonne ? Barrez-vous sur-le-champ ; j’ai besoin de vous. Toulouse se meurt de votre absence, elle agonise la bouche ouverte, ce qui est certes logique, mais pas forcément beau à voir. Oui, la ville a les dents cariées, et vous ne connaissez que trop bien le nom de cette infection : le bobo, ou plutôt les bobos, cette tourbe de dégénérés.

Toulouse, ses alcooliques au teint carmin, Toulouse, et la bienséance des péquins des Carmes.

J’étais tantôt de sortie avec notre ami israélite, dans un de ses lieux de prédilection, « Le Pangolin », ce me semble, triste repaire de l’engeance boboïdale. Que ne m’a-t-on refusé de me désaltérer à la source d’une barrique de Larcis-Ducasse (je n’en avais pas même tété une demi queue) sous prétexte que les consommateurs n’avaient pas le droit de passer derrière le comptoir ? Je vous jure, il y a des écartèlements et des fourrages de poire d’angoisse qui se perdent.

Vous me laissez errer ainsi, moi, kontess’ de Bourgueil, avec ces malandrins de seconde zone, moi qui en souvenir de nos lésions passées me suis fait tatouer à même les viscères un pont d’argent mouvant du flanc senestre, adextré d’une tour carrée d’argent ajourée ; les armoiries de Pontarlier. Ce bourg insignifiant, qui fut pourtant l’illustre théâtre de notre fougue, passée, et de nos soifs, toujours inextinguibles.

Moi, la galante île de française, traitée comme une simple moukère ! Mon JR, je me prosterne (au niveau de votre foie), je vous implore : venez, mon anchois demi-sec ! La vie ici, sans vous, n’est qu’un ersatz d’existence ; un verre de Pacific un jour de sardinade.

Désolément vôtre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s